Vos améliorations pour le statut social de l'artiste?

gepubliceerd op 8-12-10 om 16h27 - Een misbruik signaleren

Le statut social de l'artiste défini par la loi-programme de 2002 est une avancée car reconnaît le statut hybride de l'artiste ou créateur: quasi-salarié car bénéficie de la sécurité sociale des salariés et quasi-indépendant car fonctionne comme un entrepreneur au projet. Raisons pour lesquelles le contrat de SMartBe, basé sur cette loi, est lié à la prestation et n’est pas un contrat de travail régi par le droit du travail.
2002 est une première étape, aujourd'hui en 2010, il faut aller plus loin. Quelles améliorations proposez-vous?

avatar
Agoranomios

gepubliceerd op 7-8-11 om 13h44 - Een misbruik signaleren

Je suis réalisatrice cinéma, diplomée à l'iAD en 1989. J'ia travaillé comme coopérante ONG en Amérique du Sud pour le ministere belge de la cooperation au developpement. mes 3 contrats étaient en relation à développer l'outil audiovisuel et la transmission de messages de masse pour améliorer la sitaution sociale des secteurs les plus defavorisés. dans ce cadre j'ai realisé 3 longmétrages, apres avoir realisé en belgique plusieurs courts et participé d'une expérience de realisation colllective du longmetrage "Les sept peches capitaux".
j'ai écrit des scénarios, j'en ai publié certains, j'ai gagné des prix internationaux, etc, etcc,,,,

j'enseigne le cinéma depuis 23 ans sous différentes formes. et pourtant je n'ai jamais réussi a obtenir le statut de l'artiste car l'onem a refusé en 2003, donnant comme argumnet que j'etais arrivée au chomage de par mon travail a la cooperation et non pas par mon travail d'artiste. alors que mon travail a la cooperation etait justement un travail d'artiste.....!

pour obtenir le statut d'artiste il faudrait que je sois engagée plus d'un an comme salariée artiste ou que je gagne un cachet équivalent, chose impossible pour le cinéma indépendant en belgique, en tous cas pour moi..

je trouve que c'est hautement ridicule qu'en etant diplomée, en ayant une oeuvre confirmée, des prix internationaux, des années de travail comme artiste et en ayant enseigné le cinéma et meme fondé une ecole de cinéma en amerique du sud, ce qui contribua grandement a l'existence du cinema dnas un pays ou cela n'existait pas, je ne trouve pas le moyen d'etre considérée par l'onem par ce que je suis à 100%, artiste....

je suis membre de la SACD depuis plus de 20 ans, membre de l'ASA, de l'ARRF, de Smart, etc,,, etc,,, rien, zéro, rien ne compte.

et pourtant j'ai une voisine qui n'a jamais rien fait, du tout, et qui a présenté 5 contrats d'un jour de travail comme comedienne et a obtenu ce statut. je trouve ca scandaleux.

je veux bien qe ca existe la regle su nombre de jours, la regle du cachet, etc, mais il devrait quand meme exister un endroit ou quelqu'un puisse verifier qui est artiste et qui ne l'est pas, ou en tous cas, au moins verifier que je le suis, car ca suffit d0ouvrir internet, Internet moive data base, ou de consulter le miinisterer de la communaute francaise, qui a coproduit mes longmetrages, je ne sais pas, quelque chose, qui fasse que le monde soit plus normal.

merci pour votre lecture
bien à vous
beatriz flores

avatar
Beatriz Flores

gepubliceerd op 16-8-11 om 15h03 - Een misbruik signaleren

Dans votre cas beatriz, je demanderais un rdv à L'onem pour essayer d'insister : l'accord ou non d'un statut dépend parfois du bon vouloir de votre conseiller .... Si dans votre cas votre statut d'artiste semble bien manifeste, j'essayerais d'insister.

Je suis d'accord aussi que le statut d'artiste est difficile à obtenir, il faut prouver x jours de travail artistique, mais lorsqu'on a peine à décrocher des contrats pas facile. De plus, de quelle manière les contrats non-artistiques dans le lot peuvent-ils faire pencher la balance ? Enfin, il devrait exister un statut transitoire d'artiste, qui laisse le temps à l'artiste candidat pour se lancer sans la pression de l'onem derrière (sinon celle d'un suivi normal, sans presssion) , laps de temps convenu entre l'artiste et l'onem pour apprécier le travail artistique réel fait dans cet espace temps.

avatar
Joey

gepubliceerd op 16-8-11 om 15h04 - Een misbruik signaleren

Sinon pour ma part, difficile d'apporter des améliorations à un statut casi inexistant en Belgique ... "artiste" ça veut à la fois rien et tout dire.

Il faudrait avoir un vrai statut ou une comission paritaire spécifique dans laquelle on ait accès aux mêmes droits de base, ou quelque chose du genre.

avatar
Joey

gepubliceerd op 21-10-11 om 10h58 - Een misbruik signaleren

Je pense que le problème même est dans le nom de "statut d'artiste", mal adapté à la réalité du milieu et aux aides amenées. S'il avait à la base été créé pour les artistes performant, il s'agit aujourd'hui plutôt d'un statut de travailleurs intermittent du secteur artistique, ce qui élargit de beaucoup le rayonnement de ces aides.
Aujourd'hui, l'ONEM a décidé de revenir à la définition de base et retirer purement et simplement l'accès au chômage et au "statut" à tout technicien de cinéma, de théâtre ou artiste créateur autre que comédien sous contrat sur une scène et quelques autres exceptions. C'est un grand pas en arrière ! Et qui ne pourrait probablement pas être fait si les personnes concernées étaient plus clairement identifiées comme intermittentes ! Leur excuse de l'augmentation trop forte du nombre d'"artistes" ne tiendrait plus la route.
C'est pourquoi je pense qu'il est vital pour la profession de réfléchir dès aujourd'hui à une proposition parallèle afin de permettre à ceux qui se lancent dans ces métiers de se faire leur trou et d'en vivre, chose très compliquée sans aide, et de nous permettre de garder une certaine sécurité !

Pour info, si vous êtes sur facebook, nous avons créé une page pour transmettre les informations qui existent sur les changements en cour, et réfléchir tous ensemble dans l'idée d'amener une ou plusieurs propositions concrètes. Car ce n'est pas une ou l'autre personne qui doit se mobiliser, c'est tout le secteur !

https://www.facebook.com/pages/Pour-linstauration-du-statut-dintermittent-du-spectacle-en-Belgique/176498269101621

avatar
Sylvie Meuter